03/07/2010

Il y a un an,

 

229248abu3e9v4w9

Je me trouvais là !

SA552451

Ce furent des vacances de rêve.

Comme vous le savez peut-être, Madère est l'île aux fleurs et elle porte bien son nom.

Il y en avait partout,

 PETITE MADERE2

 le long des routes, des  "levadas", dans les jardins, en pleine montagne, partout ...

Mais ma plus grande surprise  fut de constater que les fils "Madère" n'étaient pas originaires de Madère.

 Quelle déception, moi qui avait cru pouvoir en profiter, mais je me suis rattrapée avec les broderies de Madère.

PETITE MADERE4

Voici deux brodeuses à l'oeuvre.

Les brodeuses sont même représentées par un "azulejo" tellement elles font partie de l'île.

SA552667

J'ai eu le plaisir de visiter une entreprise de broderies et de parler avec les personnes qui depuis des années et des années produisent avec amour les mêmes gestes pour notre plus grand bonheur.

Voici l'Histoire d'une broderie.

Lorsqu'une broderie, soit par commande, soit par décision de vente,  voie le jour, elle commence sa vie ici.

Son dessin existe déjà, 

SA552710

ou il doit être crée par des mains habiles que voici.

SA552707

Ensuite vient le "picotage".

SA552706

qui consiste à faire des trous tout le long du dessin afin d'y

SA552711

faire pénétrer l'encre bleu qui marquera le dessin à broder.

Ces broderies partent dans les campagnes où les brodeuses de leurs mains habiles les font prendre vie petit à petit.

Chaque brodeuse brode sa broderie et certaines broderies occupent leurs mains habiles pendant plus d'un an. 

26

C'est le cas de celle-ci. (photo du net).


 
SA552715

Une fois les broderies finies, elles reviennent et commence alors le processus de finition.

SA552713
 

Trempage, lavage, pour faire disparaître l'encre ainsi que les marques du travail et enfin  amidonnage.

Le linge est repassé à l'envers et humide.

SA552717

Ces dames ne veulent pas entendre parler de modernisme, ni de fer à vapeur, elles continuent à produire les gestes qui ont fait leurs preuves.

 SA552720

C'est sur cette table que la touche finale se fait.

Ici on vérifie la broderie, on coud le petit ruban, le petit noeud, les petits boutons, les cordelettes, et le produit fini part chez l'acheteur ou dans les magasins.

 IVBAM

Mais pas avant de recevoir le poinçon qui authentifie la qualité du travail fait main. (Photo du net)


PETITE MADERE6

Quelques photos de broderies en vente. Une pure merveille ! ! !

Voilà, j'espère que vous avez apprécié ce petit reportage.

229248abu3e9v4w9
 

Je ne peux pas terminer cet article sans une pensée pour les victimes (42) de la catastrophe survenue le 20 Février.

Et vous, connaissez-vous Madère ?

A bientôt.

11:03 Écrit par Palmira dans Reportage | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Salut, Palmira et merci pour ce beau reportage. Moi, je ne suis jamais allée à Madeira, mais j'aime tellement ses broderies! Et bles fleurs! Fantastiques.
Bisous et bon weekend.

Écrit par : helena | 03/07/2010

Répondre à ce commentaire

Merci pour ces jolies photos, les fils Madeira sont allemands il me semblent non ? je les aime beaucoup j'ai ai un tiroir plein. Gros bisous ma Belle

Écrit par : Maryse MULKIN | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

merveilleux!!! merci pour ce reportage!

Écrit par : le chat qui coud | 08/07/2010

Répondre à ce commentaire

Linda reportagem sobre a Ilha da Madeira.
Obrigado por visitar também o meu blog.
Um grande abraço
Lee

Écrit par : Lee Albrecht | 20/09/2010

Répondre à ce commentaire

Madère, l'ile où j'ai passé un merveilleux voyage de noce, un vrai paradis de fleurs et de beauté, l'horizon à perte de vue, les contreforts du volcan, les dénivelés pentus, un vrai bonheur... ça me rappelle d'excellents souvenirs...

Écrit par : christine | 29/09/2010

Répondre à ce commentaire

Merci pour le commentaire. Je n'ai parlé que de la broderie, mais c'est vrai que l'ïle est merveilleuse à tout point de vue et complètement différente par rapport à d'autres îles comme Ténérife que je connais aussi. Je retournerai à Madère.

Écrit par : Palmira | 29/09/2010

Les commentaires sont fermés.