30/06/2007

Comment j'ai commencé à broder.

BONJOUR TOUT LE MONDE

 

Il fleuri de plus en plus sur les blogs, la narration de nos débuts en broderie. Voici mon histoire.

 

Mes débuts en broderie étaient obligation et non pas choix. Raison pour laquelle je l’ai abandonnée pendant … presque 30 ans !

Je m’explique.

Après mes primaires au Portugal qui durait à l’époque 4 ans (mais vous le savez déjà que je suis d’origine portugaise) ma mère m’a inscrite, toujours au collège en broderie. C’était là que les jeunes filles riches commandaient leur trousseau de mariage. Le collège s’occupait aussi des belles nappes qui ornent les autels des églises ainsi que les robes des prêtres.

J’ai ainsi passé 2 ans à broder, un peu de tout en broderie traditionnelle, point compté, ainsi que d’autres points dont j’ai oublié le nom, avant de reprendre mes études.

Passé cette époque, petit à petit, je n'ai plus voulu entendre parler de broderie, mais j’ai toujours aimé la créativité.

 

Ma première broderie, était un sac à pain. Il doit se trouver quelque part. Si un jour je le retrouve, promis, je vous le montre.

 

Et depuis 1 an, je suis revenue à la broderie avec grand plaisir. Il m’a fallu tout ce temps pour me rendre compte que j’aimais « ça » !

Il vaut mieux tard que jamais, n’est-ce pas.

 

Si à votre tour vous voulez nous dire comment vous êtes arrivée à la broderie, allez-y.

 

Passez une

bonne journée 6

 

 

 

11:52 Écrit par Palmira dans Créativité au Féminin | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Ben moi tu vois Palmira , ca c'est fait tout seul ... Mais il y a déjà fort longtemps .... Je devais avoir une dizaine d'année ... J'ai toujours aimé ça ....
A lundi sur ton blog , pour la première étape de notre Sal !
Bizzzzzzzz. Domi.

Écrit par : Domi l'Alsacienne du sud | 30/06/2007

Répondre à ce commentaire

Coucou j'ai été piégée au jeu des 7 question et je te passe le relais, voudras tu y répondre?
allez bon week end et gros bisous

Écrit par : laura | 30/06/2007

Répondre à ce commentaire

Tu as bien fait d'y revenir et... il n'est JAMAIS trop tard. Bisous et tu bloques le 23 septembre pour Nivelles ?

Écrit par : LaDiabolik | 30/06/2007

Répondre à ce commentaire

Mon histoire de brodeuse? J'ai toujours eu dans les mains des "ouvrages de dames". C'est à l'école qu'une institutrice m'a mis une broderie entre les mains. On devait faire un set de table. Chaque rang était de couleur différente et, après nous avoir donné les premiers points, elle nous a autorisées à en inventer. Je me suis éclatée et j'y ai pris goût. Bien que je sois surtout une tricoteuse, je reviens souvent à la broderie au point compté. Pendant qu'on compte, on ne pense à rien d'autre... Biz

Écrit par : La P'tite Mimi | 02/07/2007

Répondre à ce commentaire

Belle histoire :) et en effet il n'est jamais trop tard lol, moi ce n'est pas de la broderie mais j'en suis arrivée à en être aussi mordue à cause de Laurence (loisirs créatifs) il faut dire qu'avec ses idées et ses mains de fée on ne peut que suivre ses idées, je tricote aussi parfois mais là je viens de terminer un pull j'en suis assez contente le soucis c'est qu'a l'assemblage j'ai une manche plus courte que l'autre loll, pas douée lol
Bonne semaine à toi

Écrit par : séverine | 02/07/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour hum!! ben je crois que je vais être rouge comme une pivoine, car je ne sais même pas remettre un bouton, c'est Loulou qui le fait qaudn c'est nécessaire!!!! Je suis gauche aec une aiguille dans les mains... heureusement ce n'est pas comme ça dans tout...LOL
Bonne semaine;
Bisous

Écrit par : Soledad | 02/07/2007

Répondre à ce commentaire

bonsoir palmira c'est très bien que aa retrouvé l'art de brodé ,car tu fais de jolie choses ,moi par contre je ne sais pas brodé,malheureusement!je te souhaite une très bonne soiré,gros bisous

http://mon-jardin-magique-1.skynetblogs.be

Écrit par : francesca | 02/07/2007

Répondre à ce commentaire

merci d'avoir repris les petites croix depuis un an, car de toi j'ai un joli pochon

Écrit par : doumye | 10/07/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.